Les manuscrits d’Europeana Regia

bnf-site1

Un nouveau programme européen de numérisation a été lancé au début de l’année 2010.

Europeana Regia a pour but de reconstituer en une bibliothèque virtuelle l’essentiel des documents royaux européens, du Moyen Âge à la Renaissance. Ce projet permettra aux chercheurs ainsi qu’au grand public d’accéder à ces documents rares et précieux à l’horizon 2012 sur des plateformes telles que Gallica, Belgica, Manuscripta Medievalia et Europeana.

Piloté par la BnF, Europeana Regia réunit cinq bibliothèques européennes et concerne quelque neuf cents manuscrits témoins de l’histoire politique, culturelle et artistique de l’Europe.

Le projet est axé sur trois ensembles aujourd’hui dispersés en Europe :

  • les manuscrits carolingiens,
  • les manuscrits de la librairie du Louvre, à l’époque de Charles V et de Charles VI,
  • la bibliothèque des rois aragonais de Naples.
  • Il recouvre plusieurs actions complémentaires, telle que la définition de processus communs aux partenaires (numérisation, organisation des métadonnées, multilinguisme), la constitution des métadonnées (catalogage, indexation) et la numérisation proprement dite.

    Les partenaires du projet sont la Bibliothèque nationale de France, la Bibliothèque royale de Belgique, la Bibliothèque d’État de Bavière, la Bibliothèque Herzog August Wolfenbüttel et la Bibliothèque de l’Université de Valence.

    Sont également associées au projet en France la Bibliothèque Sainte-Geneviève, la Bibliothèque du château de Chantilly et les bibliothèques municipales de Valenciennes, Amiens, Reims, Lyon, Besançon, Angers, Bourges, Grenoble, Rouen et Louviers ainsi que « e-codices » en Suisse, la bibliothèque numérique des manuscrits médiévaux .


    Vous aimerez aussi...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *